« Après le plaisir de posséder des livres, il n'en est guère de plus doux que celui d'en parler. » Charles Nodier
"On devient bibliophile sur le champ de bataille, au feu des achats, au contact journalier des bibliophiles, des libraires et des livres."
Henri Beraldi, 1897.

frise2

frise2

vendredi 3 mars 2017

Détournement bibliophile II: haute librairie et haute bibliophilie au Grand Palais

Amis Bibliophiles bonjour,




"Haute-librairie et haute-bibliophilie au Salon du Grand Palais". 
(Le changeur et sa femme, Quentin Metsys)

3 commentaires:

Anonyme a dit…

Où sont les filles ? :)

gepobe a dit…

bonjour, encore un manque d'inspiration; plutôt rassurant...on dirait des numismates, l'homme donne la date et l'état et la dame regarde sur le catalogue...ouahh!!celle la, je l'ai en double.Bon moi aussi ,je manque d'inspiration.bonnesoirée.gepobe

Anonyme a dit…

Qu'est ce qui vaut le plus cher aujourd'hui?
Les pièces de monnaie du changeur ou le beau livre d'heures de sa femme?

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...