« Après le plaisir de posséder des livres, il n'en est guère de plus doux que celui d'en parler. » Charles Nodier
"On devient bibliophile sur le champ de bataille, au feu des achats, au contact journalier des bibliophiles, des libraires et des livres."
Henri Beraldi, 1897.

frise2

frise2

mardi 14 février 2017

Miscellanées Bibliophiles: fric-frac avant la California Fair, Uzanne, détournements bibliophiles

Amis Bibliophiles bonjour,

Signalons avant tout un cambriolage le 29 janvier dans un entrepôt londonien alors qu'ils étaient en transit vers la California Bookfair.

Les trois voleurs se introduits dans l'entrepôt dans des circonstances dignes d'un film américain: ils ont en effet percé des trous dans des puits de lumière avant de dérouler une douzaine de mètres de corde et sont repartis avec plus de 160 livres pour une valeur totale de près de 2 millions d'euros. 


A noter parmi les ouvrages dérobés à ce libraire allemand, un exemplaire de 1566 du De Revolutionibus de Copernic, ainsi que des ouvrages de Dante, de Newton, etc.

Vous pouvez consulter la liste complète ici: 

On peut s'interroger sur l'avenir de ces ouvrages: ils sont bien référencés et identifiables, et seront sans doute très difficiles à écouler sur le marché classique du livre ancien. Existe-t-il un marché parallèle, ce cambriolage est-il une commande... ou finiront-ils dans une poubelle quand les voleurs se rendront compte de la difficulté à les écouler?

Autre sujet, on me dit qu'un ouvrage sur Uzanne ne va pas tarder à sortir, restez connectés! 


Enfin, j'ai passé la dernière semaine à visiter les musées du Vatican puis le Prado de Madrid et une idée m'est venue... En effet, en contemplant toutes ces toiles, je ne pouvais m'empêcher de penser aux livres anciens (que celui d'entre vous qui n'y pense pas en permanence me jette la première pierre), et je me suis dit qu'il serait intéressant de détourner certaines de ces images et de les replacer dans un contexte bibliophile.

Voici un exemple ci-dessous.

Le Bibliophile s'interrogeant sur l'opportunité de faire restaurer un dos.
(Saint-Antoine - Giovanni Agostino da Lodi - Vers 1510)
Si cela vous amuse, n'hésitez pas à m'envoyer vos propres détournements!

H


2 commentaires:

Antoine a dit…

Sur le sujet, "Le livre dans la peinture" de Robert Bared, paru chez Citadelles et Mazenod

https://www.amazon.fr/livre-dans-peinture-Robert-Bared/dp/2850886076/ref=sr_1_1?ie=UTF8&qid=1487165758&sr=8-1&keywords=%22Le+livre+dans+la+peinture%22+de+Robert+Bared

Cabrol Pierre a dit…

Bonsoir,

Je ne dois pas être si gravement atteint que cela puisque je ne pense pas en permanence aux livres anciens, mais j'ai tendance à comparer les gens aux personnages des tableaux et à mal dormir si je n'ai pas au moins un livre dans la pièce dans laquelle se trouve mon lit. Ce sont sans doute des symptômes tout aussi graves que ceux que vous décrivez. En tout cas, merci de m'avoir fait sourire. Par les temps qui courent, c'est précieux !

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...