« Après le plaisir de posséder des livres, il n'en est guère de plus doux que celui d'en parler. » Charles Nodier
"On devient bibliophile sur le champ de bataille, au feu des achats, au contact journalier des bibliophiles, des libraires et des livres."
Henri Beraldi, 1897.

frise2

frise2

mercredi 30 avril 2014

Enquête bibliophile autour d'une trouvaille au Grand Palais, les Poésies et les amours d'Anatole France

Amis Bibliophiles bonjour,

Sur le stand de la librairie Cambon, au milieu de belles pièces (beaux cartonnages romantiques, reliures mosaïquées, éditions originales recherchées) se trouvait un petit ouvrage, sans prétention.


Il ne montrait que son dos de maroquin beige, sans ornement : seulement l’auteur (Anatole France), le titre (poésies), et l’année (1896). Aucune dorure superflue, pas plus d’ailleurs sur les plats.

Une fois ouvert, tout de même, une riche dentelle intérieure encadre les contre-plats de tabis rouge, de même que les gardes.




Ah, tout de même ! dans la dentelle se cache la signature du relieur : R.P. Raparlier.
 

Voyons voir… les Poésies, Anatole France, 1896 : c’est l’édition définitive, en partie originale, publiée par Lemerre à tout petit nombre (pour les grands papiers) : 25 Hollande, 15 chine, 5 japon.

Raparlier, c’est le relieur préféré d’Anatole France, dont il évoque déjà le nom (en fait, celui de son père) dans « le livre du Bibliophile », en 1876, signé par Lemerre.

Cet exemplaire est truffé. Un précédent propriétaire a laissé la fiche descriptive, avec son numéro d’inventaire. L’écriture est belle, et rappelle quelque chose…
 

 
Une carte au chiffre AC a été rajoutée. Il s’agit d’une lettre assez émouvante : «pourquoi te plais-tu donc à me faire souffrire (sic) ainsi ?» «je suis désespérée». Qui a pu écrire cette lettre, et quel rapport avec le livre ?

Un peu plus loin se trouve un ex-libris : un bouquet de fleurs, avec les initiales LAC. On retrouve le AC de la carte. Sans doute pas une coïncidence !

Allons plus loin : cet exemplaire est sur chine. Quel est son numéro ? ah ! il n’est pas numéroté ! il porte la mention « exemplaire de l’auteur » et la signature de Lemerre.

Exemplaire de l’auteur ! Mais alors, regardons mieux la fiche descriptive : eh oui, on reconnaît bien l’écriture  d’Anatole France !

Mais alors, si c’est son exemplaire, les initiales LAC doivent désigner Léontine Arman de Caillavet ! Et la carte au chiffre de AC est une lettre de Mme Arman de Caillavet à Anatole France !

Petit Rappel historique : Léontine Lippmann (née en 1844) se marie en 1868 avec Albert Arman, qui se fait appeler Arman de Caillavet, du nom de sa mère. Comme de nombreux autres à cette époque, il tient beaucoup à cette fausse particule, au point de demander à changer de nom. Le Conseil d’Etat l’autorise seulement à s’appeler Arman-Caillavet, mais ce n’est pas important : le nom avec particule est passé dans l’usage courant.

Mme Arman (ou Mme de Caillavet comme on finira par l’appeler) tient salon dans son hôtel particulier, 12 avenue Hoche. Anatole France, avec qui elle entretient une liaison passionnée, voire orageuse (ce qu’illustre bien la petite carte présente dans ce livre), est toujours présent.

Mme de Caillavet exercera une grande influence sur Anatole France. Elle prend une grande part dans plusieurs œuvres importantes, dont principalement « Le Lys Rouge », qui transpose leur histoire commune. Jules Renard, dans son journal, en donne un autre exemple : Pour l’adaptation à la scène de « Crainquebille », elle suggère une fin différente, adoptée par Anatole France.

Léontine Arman de Caillavet meurt en 1910. Elle laisse un fils, Gaston Arman de Caillavet, écrivain, proche d’Anatole France (ils collaborent sur l’adaptation du Lys Rouge à la scène), qui mourra en 1914. La fille de Gaston et de son épouse Jeanne Pouquet, Simone, épousera en secondes noces André Maurois.

Le salon de Mme de Caillavet est fort fréquenté, et reçoit notamment un jeune homme qui n’a encore rien écrit, et qui est fasciné par Anatole France, au point d’oser lui demander cette même année 1896 une préface pour son premier ouvrage, «Les Plaisirs et les Jours» (en fait c’est Léontine qui se charge de cette demande…). Ce jeune homme, fidèle de ce salon, ami proche de la famille, saura s’en souvenir pour son grand oeuvre. On retrouve de nombreux traits d’Anatole France dans Bergotte ; Mme Verdurin, Saint-Loup, Gilberte, doivent beaucoup à la famille Caillavet.

Debout sur la chaise, Jeanne Pouquet, belle-fille de Léontine Arman. A ses pieds, un futur auteur connu.
Mme de Caillavet reçoit de nombreux écrivains, et logiquement sa bibliothèque s’enrichit de leurs ouvrages, envoyés par leurs auteurs reconnaissants. Anatole France lui fera de nombreux cadeaux pris parmi sa bibliothèque personnelle, qui porteront donc logiquement l’ex-libris LAC.

Ces ouvrages, avec ceux de sa belle-fille Jeanne Arman de Caillavet (Jeanne Pouquet) seront dispersés à Drouot, les 1er et 2 juin 1932.


Les poésies, exemplaire de l’auteur, figure dans le catalogue, sous le numéro 72. Voici sa description :


La fiche descriptive d’Anatole France, bien que volante, est toujours dans l’ouvrage ! mais entretemps celui-ci s’est enrichi de la carte, qui bien évidemment a été acquise à une autre occasion.

Le lot a été adjugé 530 francs, auxquels il faut ajouter 14% de frais de vente : 600 francs de 1932, ce qui donnerait aujourd’hui 375 euros.

Le lot suivant du catalogue de 1932, le numéro 73, est ainsi décrit :


Il a été adjugé 500 francs, ce qui donnerait 350 euros.

A noter au passage qu’il est décrit comme petit in-12, et le précédent in-16, alors qu’il s’agit du même tirage ! d’ailleurs les deux indications ne sont pas plus exactes l’une que l’autre ; il s’agit d’un format in-4°, mais les dimensions correspondent à un format in-12.

Ce livre remarquable par sa dédicace peut être suivi depuis cette vente. En effet, Vandérem parle de cet exemplaire dans « Gens de qualité ». Il est passé dans les bibliothèques successives de Jacques Dennery (1984, lot 87) puis du Colonel Sicklès (vente IX, 1991, lot 3641). On le retrouve en 1999 chez Piasa, vente du 28 avril, lot 496, adjugé 7500 francs (soit 1450 euros aujourd’hui).

D’autres ouvrages du catalogue de 1932 peuvent être également suivis.
Voici notamment le numéro 34 : Les noces Corinthiennes. Cet exemplaire possède une très belle reliure de Raparlier, dans laquelle une miniature du XVIIe siècle a été insérée. Il a fait partie de la collection Hayoit, et figure à sa vente sous le numéro 407. Il est récemment repassé en vente, chez Briest-Poulain-Tajan, le 16 octobre 2013, sous le numéro 33. Vendu 4000 francs en 1932, puis estimé 1500 euros en 1995, il a été adjugé 3000 euros (avec les frais) l’an dernier.

Hayoit avait un second ouvrage provenant de cette vente : La Rôtisserie de la Reine Pédauque, lot numéro 417, exemplaire numéro 1 sur japon, relié par Raparlier, estimé 1500 euros. Cet exemplaire figurait à la vente de 1932 sous le numéro 58 ; il avait été adjugé 7600 francs. Il contient également sa fiche descriptive de la main d’Anatole France, et un fragment autographe de l’épitaphe de Jérôme Coignard. Cet exemplaire avait fait partie de la collection Simonson (vente de 1946, numéro 379).
  
 
Le numéro 112 de la vente de 1932, «Histoire de Dona Maria d’Avalos et du Duc d’Andria», revêtu d’une reliure très décorative de Carayon, avait été adjugé 1400 francs à l’époque.



Il est repassé en vente chez Binoche et Gicquello le 9 novembre 2012 (lot 55) où il a obtenu 2200 euros. Comme plusieurs autres exemplaires de cet ensemble, il a fait partie de la bibliothèque de Léontine, puis de sa belle-fille Jeanne. Ces livres, qui n’avaient pas d’autographe originellement, ont alors été dédicacés par Anatole France à Jeanne Pouquet.


Calamar

lundi 28 avril 2014

Bibliopégimanie extrême, plaisir coupable et grand frisson: offrez-vous un recueil de criminologie relié en peau humaine, avec le tatouage de l'assassin

Amis Bibliophiles bonsoir,

Des reliures en peau humaine apparaissent régulièrement en salles des ventes (plus curieusement d'ailleurs, beaucoup moins dans les catalogues, comme si elles disparaissaient "sous le manteau" vers des bibliothèques d'amateurs de curiosités), on croise en général deux types d'ouvrages, soit des ouvrages de la période romantique, soit des ouvrages de médecine (j'avais eu l'occasion d'en parler ici: http://bibliophilie.blogspot.fr/2012/07/connaissance-de-la-reliure-les-reliures.html).



Plus rares sont les peaux tatouées proposées sur le marché. Les plus célèbres sont déjà conservées dans les grandes bibliothèques publiques, dont la BNF. 

Le lot 237 de la vente Pierre Bergé du 16 mai 2014 est donc intéressant à plus d'un titre: reliure en peau humaine sur un recueil de criminologie, tatouée et surtout provenant du criminel dont il est question dans le recueil. On ajoute que la reliure a été réalisée par un relieur connu et respecté, le relieur lyonnais Albert Guétant.

Voici la description du catalogue:

237 - [CRIME]. RAMBERT (Louis-Marius, 1903-1934) assassin
10 000 - 12 000 €

Recueil d'une trentaine de documents, Lyon 1931-1934; montés dans un volume in-4 (env. 65 pages formats divers), reliure basane fauve à cadres teintés et caissons avec insertions de peau humaine tatouée dans les plats et contreplats (Albert Guétant, Lyon). 

Extraordinaire recueil de documents concernant les assassins Rambert et Mailly, et les tatouages de criminels, réunis par le docteur Jean Lacassagne, dans une étonnante reliure faite avec la peau de Rambert. 

Le double assassinat, à Écully (Rhône) dans la nuit du 22 au 23 octobre 1930, du chimiste Henri-Odolis Bergeron et de sa tante octogénaire Mlle Péan, à coups de marteau, est un cambriolage qui a mal tourné, oeuvre de deux récidivistes déjà condamnés pour vols et cambriolages: Louis- Marius Rambert (1903-1934) et Gustave Mailly (1903-?). Condamnés à mort par la Cour d'Assises du Rhône le 28 octobre 132, ils seront graciés et la peine commuée en travaux forcés à perpétuité le 16 mars 1933; Rambert mourra de tuberculose à la prison Saint-Joseph de Lyon le 25 janvier 1934, après avoir rédigé ses mémoires et les avoir confiés au docteur Jean Lacassagne (1886-1960), qui l'avait soigné, et à qui il lègue également sa peau. Jean Lacassagne a publié notamment une étude sur les Tatouages du "Milieu" (Albums du Crocodile, 1934). 3 photographies de Rambert au moment de son arrestation, couvert de tatouages: nu, en pied, de face; en buste, de face; accroupi, montrant le torse, les bras et les pieds.4 photographies des fiches signalétique et anthropométrique de Rambert (photographies de face et profil, empreintes digitales, description précise des tatouages, mensurations). 10 coupures de presse sur la découverte du crime, le procès, l'attente de la grâce ou la mort, le décès de Rambert. Feuille de température de Rambert (novembre-décembre 1932, Prison Saint-Paul). Facture et lettre d'envoi de la Compagnie générale des Pompes funèbres de Lyon pour le transport du corps de Rambert de la Prison St Joseph à l'Institut Médico-Légal, à la charge du Professeur Lacassagne. Testament autographe signé de Rambert, Prison St Paul 12 juin 1932 (1 p. in-8): "sentant très bien que je ne veut pas faire de vieux os je tiendrai, une fois mort à ce que mon corp fût donner à la faculté de médecine (Institut médico-légal) et ma peau pour les tatouages à vous seul M. le docteur Lacassagne". 

Manuscrit a.s. du Dr Jean Lacassagne, Rambert en prison, 25 janvier 1934 ‘mort de Rambert (8 p. in-fol.), relatant dans le détail ses relations avec Rambert depuis son incarcération et l'évolution de sa maladie, jusqu'à son décès. 5 manuscrits autographes de Rambert. - Mémoires de Rambert (6 p. in-4), où il raconte sa jeunesse, depuis sa naissance à Vichy, l'orphelinat, les débuts de la délinquance, le milieu, ses crimes, et conclut: "si ma vie était à refaire je préférer aller travailler que de fréquenter; car les ouvriers que nous prenont pour des caves, pour moi se sont des affranchie et les caves ce sont nous car nous sommes dedans"). - Narration du crime par Rambert (8 p. in-4), relation détaillée, se terminant ainsi: "à Mailly et à moi on devrait nous couper la tête à tous les deux. Là se serait la vraie justice, mais je voudrais que Mailly passe le premier, pour voir tomber ses larmes". - Arrestation de Rambert, racontée par lui-même (5 p. in-4). Les Souteneurs, par Rambert (4 p. in-4), avec d'intéressants détails sur le métier de souteneur, et le milieu de la prostitution à Lyon. - Technique du tatouage par Rambert (1 p. in-4, 16 janvier 1932, dix jours avant sa mort), racontant les techniques de tatouage, notamment comment on fabrique de l'encre rouge en broyant des briques). Dessin représentant L'assassinat d'Écully, signé et daté par le détenu Guillot, Lyon St Paul 8 mars 1932 (24,5 x 33 cm). Manuscrit autographe signé de Gustave Mailly, Mémoire et impression au assise, Prison St Paul 22 mars 1933 (cahier de 16 p. in-4), dédié au docteur Lacassagne, racontant sa vie difficile, sa rencontre avec Rambert, le crime d'Écully, son arrestation, son procès... - Testament autographe signé de Gustave Mailly, Lyon 1er octobre 1932 (1 p. in-8), léguant son corps au laboratoire d'anatomie pathologique.- Photographie de Mailly en convalescence à Fourvière (1921-1922). 



Dans sa reliure, Le relieur lyonnais Albert Guétant a inséré six morceaux de la peau tatouée de Rambert. Sur le plat sup., la poitrine, avec ses poils et le téton gauche, et les tatouages: un papillon avec les inscriptions Mon Droit. Barcat. puis Victime Col Bleu au-dessus d'un combat entre un aigle et un dragon. Au contreplat, deux fragments bras gauche: tête de femme, un marin avec l'inscription Allez-y, Moi j'en viens, croissant de lune et étoile, tête de clown, une fleur [pensée] inscrite Ma femme... Au contreplat inférieur, deux fragments du bras droit: étoile inscrite du malheur, et tête de femme avec chapeau; tête d'apache avec casquette et foulard. Au plat inf., l'avant-bras droit: une femme dans un fer à cheval, étoile inscrite d'amour, serpent enroulé sur un baton... (petites éraflures et usures à la reliure).

Un lot particulièrement désirable donc, au moment où plus que jamais, en bibliophilie, les exemplaires uniques sont recherchés. Ici l'exemplaire est parfait si l'on peut dire: traçabilité attestée (par des photographies, difficile de faire mieux), provenance intéressante (Jean Lacassagne, dermato-vénérologue et historien de la médecine français, est aussi le fils du célèbre Alexandre Lacassagne, l'un des fondateurs de l'anthropologie criminelle), et probablement grande maîtrise technique dans la mesure où la reliure est signée Guétant.

Avec évidemment les petites choses en plus: le dragon tatoué, l'odeur de souffre qui entoure le crime perpétré par Rambert; seul petit bémol à mes yeux peut-être, les poils, pas pratique, peu hygiénique.

Le 16 mai, c'est mon anniversaire.

H

dimanche 27 avril 2014

Ebayana et Bibliophilie, livres anciens en vente sur ebay: belles reliures, EO, livres à planches, éditions du 16ème au 20ème siècle et curiosités

Amis Bibliophiles bonjour,

Voici une sélection de 50 livres intéressants actuellement en vente sur ebay.

A noter, de nombreuses et belles reliures et une sélection autour de la bibliophilie et des books on books avec quelques belles affaires à faire!

Vous pouvez en retrouver beaucoup plus sur http://encheresbibliophiles.fr/

En passant, j'ai ajouté de nouvelles catégories sur http://encheresbibliophiles.fr/, si vous aimez la philatélie, le militaria, la numismatique ou les antiquités en général, vous pourrez retrouver sur le site les objets de ces catégories toujours classés par critères: les plus suivis, les plus chers, les plus enchéris.



Plinius. Historia mundi. 4 Bände. Lyon 1561. Enzyklopädie zur Antike.



ORNITHOLOGIE Portraits d'oiseaux par Pierre BELON 1557 CHASSE FAUCONNERIE Avec plus de 200 GRAVURES

M.FICINUS,DE RELIGIONE CHRISTIANA ET FIDEI PIETATE OPUSCULUM,PARIS,1510 Postinkunabel mit grosser Holzschnitt-Druckermarke


JACOBUS DE VORAGINE,OPUS AUERUM ET LEGENDE INSIGNES SANCTORM,1524 Seltene Postinkunabel im zeitgenössischen Einband,Lyon

ALLOM - SUPERBE EXEMPLAIRE DE LA FRANCE ILLUSTREE - PYRENEES - 132 planches 4 tomes reliés dans 2 volumes in-4°. Reliure de Hersant



JANIN Jules. L'hiver + L'été à Paris, CURMER & AUBERT 1843, E.O. superbe reliure

RABELAIS. ILLUSTRATIONS JACQUES TOUCHET. GARGANTUA PANTAGRUEL... 5 VOL. MAROQUIN

SAINTE BIBLE PROTESTANTE * SPLENDIDE RELIURE de LE GASCON en PLEIN MAROQUIN *


CURIOSA ++ TRÈS RARE ++ SPADDY ++ COLETTE ou ... ++ [DUFLOU 1936] + BÉCAT

J.-J. ROUSSEAU Emile ou de l'éducatiuon 1762 4/4 PREMIERE EDITION in-12 GRAVURES

1783 BULLIARD - dictionnaire de BOTANIQUE - PLANCHES coloriées - IN-FOLIO

LES COULEURS DU JOUR PAR ROMAIN GARY - GALLIMARD - 1952 - ROMAN - 1952 - ÉO


BRET * LE **** HISTOIRE BAVARDE * RELIURE aux ARMES *OUVRAGE RARISSIME*BOURGOGNE

J. P. B. de Molière - Le Misantrope Comedie 1694 Moliere Poquelin Literatur

GRIMOIRE, livre écrit main en latin 16/17°, Franciscus Boudet, latin. Alchimie ?


Reliure Armes plein veau et émail , signée GRUEL . Livre d'heures n°1 SUPERBE .

L'art d'aimer d'Ovide ; avec les remèdes d'amour . Ed 1662 . BE .

Curiosa Erotica . Prosper Marius , Ronces et Gratte-Culs . Ex n°532 . 1884 . EO

Reliure maroquin Signée A. G. Gustave Masson 1898 Ex-libris Vintage London



1523 VITRUVE ARCHITECTURE 161 gravures bois Velin ancien.

RARE✒Vida y Hechos del Ingenioso Cavallero Don Quixote de la Mancha-2To in8°1735 45 gravures sur Bois -1ere Version Erotico-Burlesque

NORMANDIE 1642 manuscrit terrier livre de compte SEIGNEURIE DE VILLEMERVILLE

Histoire d'HENRI III + 1630 + Plein MAROQUIN NOIR + IN-Folio + ARMES des MINIMES Exceptionnel MAROQUIN aux armes ++ Livre Rarissime


Marivaux, Isle des Esclaves, EO, 1725, utopie, critique sociale, rare, recherché


Charles BAUDELAIRE Les Epaves 6 gravures Henri Le Riche Reliure signée maroquin

ESOTERISME ALEXIS PIEMONTOIS EMPIRIE ET SECRETS 1564 RARE

livre ancien chasse vénerie et Fauconnerie 1585 Jacques du Fouilloux


1791, CONSTITUTION DE 1791 EN MAROQUIN, La constitution françoise + Etrennes...

1782, RELIURE AUX ARMES, REGIONALISME LORRAIN, Almanach de Lorraine et Barrois


ASSYRIE / PERSE - 1785 - MAROQUIN ROUGE DE L'EPOQUE - 16 planches.

RELIURE MAROQUIN AUX ARMES DE LA FAMILLE D'ENTRAGUES SEMAINE SAINTE 1688


LE PETIT PAROISSIEN COMPLET RELIURE PLEIN MAROQUIN SIGNEE H.SALEL MAGNIFIQUE RELIURE MAROQUIN SUPERBEMENT DECOREE

[RAPHAËL FREIDA] - LECONTE DE LISLE - POÈMES BARBARES - 100 EAUX-FORTES EN NOIR À RELIER - EX SUR JAPON, AVEC 2 SUITES - [PARNASSE]

RELIURE MAROQUIN AUX ARMES DE MARIE ADELAIDE DE SAVOIE SEMAINE SAINTE 1707

et aussi...

texte tres ancien sur velin 4 pages recto verso


FER A DORER en bronze materiel de reliure dorure pour relieur doreur sur livre

-= Document de 1460 à déchiffrer =-



Jacques Callot - Les Bohémiens




RELIQUAIRE ANCIEN 9 RELIQUES PAPEROLLES 18ème LOUIS XVI RELIQUARY


Exceptionnel parchemin 1416, Normandie PENDAISON par le bourreau de Jeanne d'ARC RARISSIME, Rouen, Caux, Gournay, Geoffroy Thérage

H

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...