« Après le plaisir de posséder des livres, il n'en est guère de plus doux que celui d'en parler. » Charles Nodier
"On devient bibliophile sur le champ de bataille, au feu des achats, au contact journalier des bibliophiles, des libraires et des livres."
Henri Beraldi, 1897.

frise2

frise2

mercredi 2 janvier 2008

La Reliure à l'Eventail

Amis Bibliophiles Bonjour,

Poursuivons aujourd'hui notre modeste découverte de la reliure, avec la Reliure à l'éventail.

C'est un terme peu connu, sans doute parce que l'on croise assez rarement ce type de reliure apparu au 17ème siècle (comme pour la "fanfare", ou la "Du Seuil", on notera que l'on parle de reliure même s'il s'agît le plus souvent de dorures caractéristiques).

La reliure "à l'éventail" se présente sous la forme d'une dorure particulière sur les plats, composée de roulettes ornées en bordure et d'un motif rayonnant depuis le centre des plats, d'une façon plus ou moins circulaire. On retrouve parfois le style du motif central dans les angles, en quart de cercle

Comme sur cette image, c'est un style qui sera également repris au 19ème par les grands relieurs.

H

5 commentaires:

Bergamote a dit…

J'aime beaucoup le plat de ce livre. Le dos, un peu moins.
Petite question (dont j'ignore la réponse, il ne s'agit pas d'une devinette) : qu'est-ce qu'un fer "azuré" ?

Jean-Paul a dit…

Bonsoir Bergamote,

Un fer azuré est un fer à dorer utilisé pour pratiquer des ornements azurés, c'est-à-dire ornés de fines hachures, par analogie avec la représentation conventionnelle de la couleur bleue, dite "azur", en héraldique. Utilisés en France surtout de 1550 à 1590.

Jean-Paul

Gonzalo a dit…

Je profite de la science de tous, et de celle de Jean-Paul en particulier. Il me semble que la question a déjà été évoqué il y a quelques mois, mais est-ce qu'un fer azuré peut faire des tranches guillochées? Est-ce que l'un correspond à l'autre?

Jean-Paul a dit…

Bonsoir Gonzalo,

Les tranches antiquées sont particulières aux XVe et XVIe siècles. Elles ne revinrent à la mode que vers 1830, jusque vers 1880. Ces tranches antiquées sont des tranches dorées et ciselées avec un petit burin gravé (donc pourquoi pas avec un fer, azuré ou autre ?), dont le motif répété et incrusté dans les feuillets dorés par de légers coups de marteau formait un dessin. Gros inconvénient : les ciselures transforment le bord du papier en dentelle !
Un relieur pourrait probablement corriger et compléter tout ça, le Dictionnaire Encyclopédique du Livre et autres ouvrages de technique de reliure étant muets
sur le sujet.

Jean-Paul

Jean-Paul a dit…

Bonsoir Gonzalo,

Les tranches antiquées sont particulières aux XVe et XVIe siècles. Elles ne revinrent à la mode que vers 1830, jusque vers 1880. Ces tranches antiquées sont des tranches dorées et ciselées avec un petit burin gravé (donc pourquoi pas avec un fer, azuré ou autre ?), dont le motif répété et incrusté dans les feuillets dorés par de légers coups de marteau formait un dessin. Gros inconvénient : les ciselures transforment le bord du papier en dentelle !
Un relieur pourrait probablement corriger et compléter tout ça, le Dictionnaire Encyclopédique du Livre et autres ouvrages de technique de reliure étant muets
sur le sujet.

Jean-Paul

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...