« Après le plaisir de posséder des livres, il n'en est guère de plus doux que celui d'en parler. » Charles Nodier
"On devient bibliophile sur le champ de bataille, au feu des achats, au contact journalier des bibliophiles, des libraires et des livres."
Henri Beraldi, 1897.

frise2

frise2

vendredi 27 avril 2007

Salon du Livre Ancien ou "Tongs et Bermuda..."

J'ai passé quelques heures au Salon du Livre Ancien et de la Bibliophilie qui se tient actuellement au Grand Palais, à Paris.

Je prie à tous ceux qui n'habitent pas la région parisienne de bien vouloir m'excuser pour ce bref compte-rendu, mais ce salon est devenu la plus grande manifestation de ce type dans le monde, il est donc normal d'en dire quelques mots.


Voici quelques impressions... Après sa restauration, et celle de sa grande verrière, le lieu est vraiment impressionnant et plus que digne de ce type de manifestation. Entrée majestueuse, triple tapis rouge, et l'on pénètre dans la grande salle...


Sur votre droite, vous trouverez le salon de l'estampe et le village presse, ainsi que la salle de conférence. Immédiatement en face de vous et sur votre gauche... le saint des saints, où les stands de 150 libraires français et internationaux vous attendent pour des heures de "chine".

L'ambiance est feutrée mais reste détendue, et j'ai apprécié l'accueil simple et
amical des libraires. Vous pouvez sans problème manipuler la plupart des livres, dont les prix vont d'une centaine d'euros pour le moins cher que j'ai eu entre les mains, jusque quelques dizaines milliers d'euros... que je n'ai pas pris entre mes mains! Dans tous les cas, ce qui est appréciable, c'est que même pour les livres les moins chers, ils sont tous dans un très bon état.

Vous le comprendrez, difficile de ne pas se laisser tenter... et j'ai d'ailleurs succombé deux fois.

Mais pourquoi "Tongs et Bermuda"? Je suis resté quelques heures au Salon, visitant la moitié des stands environ... avant de succomber en raison de la chaleur... En effet, l'effet du soleil sur la verrière est terrifiant... un effet de serre grandeur nature...

Je vais y retourner ce week-end pour terminer la visite mais en attendant, pour ceux d'entre vous qui comptent s'y rendre, ne vous couvrez pas trop...

Quelques mots pour conclure, merci pour vos visites, voici une répartition des visites sur le blog par pays....


H

7 commentaires:

Anonyme a dit…

Je suis aussi allé au salon (merci à ce blog pour l'invitation) un peu en touriste car il est axé sur l'excellence et les ouvrages d'exception (certaines gravures sont tout bonnement hallucinantes, sans parler des reliures etc). Car attention ! budget modeste s'abstenir. Et, à vrai dire, même les gros budgets ont intérêt à savoir ce qu'ils font, les prix étant (de ce que je peux en dire à mon très humble niveau de connaissance) artificiellement dopés jusqu'à confiner sans vergogne au ridicule.
Je ne puis juger des livres qui valent 10 à 20 000 euros et je ne puis non plus dénicher la "perle" d'un salon sans doute trop pointu pour moi mais je suis rentré bredouille malgré plusieurs touches dont les prix m'ont d'abord alarmé, puis amusé avant de me lasser. Cela vaut sans doute le détour pour le coup d'oeil de quelques pièces fabuleuses mais je me demande tout de même l'intérêt de pratiquer de tels tarifs ? Les charges ? L'emplacement ? Ou une " entente " tacite entre libraires pour maintenir artificiellement haut le prix des vieux livres (tout en pleurant sur la mort du papier) ? La sensation diffuse d'être pris sinon pour un imbécile du moins pour un pigeon finit tout de même par vous gagner.

TE

Quelques exemples de prix rencontrés :

- Oexmelin (édition 17ème) : 5000euros
- Oexmelin (édition 18ème) : 4200 euros
- Histoire du Pérou (avec reliure pastiche !) : 3400 euros
- Histoire du Paraguay : 4500 euros
- Histoire des Voyages : 5000 euros
- Vie de Cook, un volume isolé (maroquin) : presque 3000 euros...

Vive Ebay ?

Raphael Riljk a dit…

La trés trés bonne drogue a un prix... et voyez-vous ce matin, après visite également, je me sens dans un cruel état de manque et ce n'est pas E-bay (si on excepte parfois quelques jolies choses sur le marché US) avec ces exemplaires "sans titre avec cahier a à c manquants, un plat détaché mais en trés bon état pour son âge et rarissime, tome II seul" qui va calmer ma fringale...
...enfin pas aujourd'hui !
Raphael

Anonyme a dit…

Cher Raphael,
je comprends parfaitement votre état de manque (ça va, quand même ?). Je ne dis pas que la rareté et la beauté n'ont pas de prix - je dis justement tout le contraire. Mais mon humeur est peut-être à mettre sur le compte de ma frustration...

Vive les libraires et les Cook à 3000 ?

Respectueusement
TE

Raphael Riljk a dit…

Vous avez raison, raidissons nos esprits: après tout le Lycothènes annoté par Montaigne (?) a été trouvé pour une poignée de monnaie dans un bric-à-brac.
Je sors !
Raphael

Anonyme a dit…

cher raphael,
l'argent a, en effet, tendance à ramollir les esprits... une bonne marche vous fera du bien (sourire).

Annotations de Montaigne, enliminures, manuscrits rares, dessins in-folio réhaussés à l'or (pour le rendu des écailles de poissons), tout cela est du domaine de l'exceptionnel, et je ne trouve rien à redire aux prix dont je ne me suis même pas soucié(vous pouvez hanter Ebay quelques décennies avant d'en voir passer un seul !).

Je ne parlais modestement que de quelques références courantes qui, même loin d'Ebay, se vendent moitié (voire trois, voire cinq fois) moins cher. Mais après tout, on ne vit qu'une fois et si on ne s'en charge pas par nos achats, qui fera manger les petits enfants de nos libraires dans un pays ou des millions de gens vivent avec "un tiers de volume isolé de Cook" pas mois ?

Je tiens à préciser que les discussions internet retranscrivent mal le ton d'une remarque et que si je suis un peu sarcastique, c'est dans une démarche amicale. Il n'est nullement question ici de vous agresser ni même d'ériger mon point de vue en vérité, juste de discuter.

respectueusement
TE

Raphael Riljk a dit…

Entièrement d'accord avec vous.

Raphael

Hugues a dit…

Et voilà... on sort un peu et en rentrant on découvre une petite discussion entre Raphael et Thibault...

Ca fait plaisir!
Merci à vous.

H

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...